1254521534

DDDC

Le Réveil de Donnie - version alternative :

À l'ouverture du film, lorsque Donnie se réveille sur la route... Le passage où il s'en va en vélo reste le même que dans la version cinéma, mais c'est au niveau de la musique qu'il faut noter un changement. Alors que la version ciné proposait la chanson "The Killing Moon" par Echo & the Bunnymen, la Director's Cut nous propose ici "Never Tear Us Apart" de INXS... Très agréable changement, moins kitch et surtout moins "cliché" sur l'introduction de l'adolescent dérangé.

vlcsnap_2011_09_07_13h36m40s76

Dispute dans le Cocon Familial - version intégrale (+0'45):

Peu de temps après, suite à la scène du dîner de la famille Darko où se déroule une sérieuse dispute... Une première courte scène inédite montre la mère de Donnie parler à sa fille, Rose, et lui demande comment elle a su que son frère Donnie arrêtait de prendre ses médicaments. "Je ne savais pas que c'était si grave" lui répond sa fille, sa mère lui rétorque alors "C'est grave". S'ensuit le montage cinéma où la mère va voir Donnie dans sa chambre.

vlcsnap_2011_09_07_13h42m00s165

Suite au passage dans la chambre, un court passage inédit nous montre la mère Darko sortir de la chambre de Donnie, réagissant alors que son fils la traîte de "salope" derrière la porte. S'ensuit un autre plan inédit où Donnie, regrettant son insulte, dépose le livre qu'il était en train de lire et se met en position assise sur son lit.

vlcsnap_2011_09_07_13h51m07s38

vlcsnap_2011_09_07_13h52m40s217

Peu de temps après, le passage où le père Darko se lève en pleine nuit pour regarder la télévision est très légèrement rallongé. Le spitch du sénateur Dukakis pour sa campagne présidentiel est légèrement plus long, tout comme le contre-champ sur le père de famille qui gagne quelques secondes avant l'intervention de Bush... De quoi montrer le côté pro-Bush du personnage.

vlcsnap-2011-09-07-14h25m42s52

vlcsnap-2011-09-07-14h26m33s68

Juste après, suite au plan sur l'horloge, un dernier plan inédit montre Donnie dormir dans son lit, achevé par un fondu au noir...

vlcsnap-2011-09-07-14h28m23s150

2 Octobre 1988 - version intégrale (+0'45):

Juste après, lorsqu'un titre annonce le passage au lendemain (2 Octobre 1988)... Alors que l'on passe directement au somnambulisme de Donnie dans la version ciné, ici suite au titre nous avons d'abord un long écran noir. Un son bizarre se fait entendre, progressif, suivi par une voix-off soufflant "Réveille-toi !". Gros plan sur un oeil qui s'ouvre, la pupille se dilattant de plus en plus jusqu'à ce que la tête du fameux lapin apparaisse dans le noir de cet oeil, de manière subliminale... S'ensuit un plan large de la maison des Darko, déjà visible dans la version ciné mais ici beaucoup plus long.

À noter que l'on verra à plusieures reprises ces gros plans sur un oeil dans la Director's Cut, repères visuels symbolisant l'implantation mentale du mystérieux Frank dans l'esprit de Donnie.

vlcsnap-2011-09-07-14h34m06s235

vlcsnap-2011-09-07-14h34m26s188

vlcsnap-2011-09-07-14h34m53s208

vlcsnap-2011-09-07-14h34m58s252

Donnie se lève alors, tel un somnambule... Un court passage inédit montre Donnie déambuler dans le salon, passant devant son père endormi devant la télévision.

vlcsnap-2011-09-07-14h46m48s176

Les Darko à l'Hôtel - version intégrale (+1'05):

Suite à l'incident du débris d'avion, les Darko vont dormir à l'hôtel... La version cinéma proposait le passage dans la chambre des parents suivit du passage dans celle des enfants. Ici dans cette Director's Cut le passage dans la chambre des enfants précède celle dans la chambre des parents...

Dans la chambre des enfants tout d'abord, la scène dure plus longtemps. Donnie demande à sa petite soeur Samantha de la fermer, Samantha fait alors part de son dégoût pour son frère. Donnie la provoque : "Quant tu dormiras cette nuit, je te péterais au visage". Samantha s'énerve.

vlcsnap-2011-09-07-14h55m43s151

vlcsnap-2011-09-07-14h56m02s94

S'ensuit donc le passage dans la chambre des parents, aussi légèrement rallongé. Le père Darko rajoute la phrase suivante à propos de Donnie et de l'accident : "Quelqu'un le surveillait"...

vlcsnap-2011-09-07-14h59m53s57

L'Arrivée de Gretchen - version intégrale (+0'05):

Un peu plus tard dans le film, l'arrivée de la petite nouvelle Gretchen dans la salle de classe est agrémenté d'un plan supplémentaire : quand la professeur Pomeroy dit à la jeune fille de s'asseoir à côté du garçon qu'elle trouve le plus mignon, ce plan inédit montre la classe se tourner vers Gretchen, moqueurs.

vlcsnap-2011-09-07-17h51m01s75

Donnie & son Père en Voiture - version intégrale (+0'20):

La séquence suivante, où Donnie est raccompagné chez lui par son père en voiture, est aussi un peu rallongée. La scène commence plus tôt dans l'action, où les deux personnages bataillent brièvement à mettre la station de radio qu'ils veulent : Donnie de la musique rock, le père une intervention politique. Le passage continue ensuite comme il se déroule dans la version cinéma.

vlcsnap-2011-09-07-17h57m30s168

vlcsnap-2011-09-07-17h57m38s250

vlcsnap-2011-09-07-17h57m47s86

"Contrôlez Votre Peur" - version alternative :

Un peu plus tard dans le film, la séquence où la professeur Farmer montre à ses élèves le documentaire "Contrôlez Votre Peur" a été légèrement modifiée... Lorsque le personnage de Cunningham apparaît dans la vidéo, une voix-off absente de la version ciné a été insérée dans la séquence, une voix disant à Donnie : "Regarde attentivement. Tu pourrais rater quelque chose"... Un insert qui rend encore un peu plus concret la manipulation du mystérieux Frank envers Donnie.

vlcsnap-2011-09-07-18h08m02s94

L'Oeil et l'Eau - scène inédite (+0'10):

Juste après, alors que Donnie s'endort sur son canapé, nous avons un autre plan inédit du mystérieux oeil. Le lapin apparaît une fois de plus de manière subliminal, puis est suivie d'une surimpression d'eau sur la pupille. S'ensuit alors le montage cinéma où Donnie se réveille et va détruire la conduite d'eau du lycée à la hache...

vlcsnap-2011-09-07-18h31m52s46

vlcsnap-2011-09-07-18h32m02s149

À l'Arrêt de Bus - version intégrale (+0'45):

Juste après, la scène où Donnie et ses amis attendent à l'arrêt de bus et apprenent par de jeunes filles que l'école est fermée pour inondation est légèrement rallongée, commençant plus tôt dans l'action... Avant que les jeunes filles n'arrivent, Donnie pique le poème de sa petite soeur, "La Dernière Licorne", et s'en moque. Les amis de Donnie lui disent qu'ils s'inquiètent de ne pas voir arriver le bus, qui est très en retard. Ils finissent par se moquer de la jeune obèse Charita Chen, lui conseillant de ne pas monter dans le bus à cause de son poids... Puis le montage cinéma reprend, les deux jeunes filles arrivant avec les nouvelles.

vlcsnap-2011-09-07-18h44m08s1

vlcsnap-2011-09-07-18h44m25s163

vlcsnap-2011-09-07-18h45m20s198

vlcsnap-2011-09-07-18h45m26s3

Inspection en Classe - version intégrale (+0'10):

Plus tard dans le film, quand la police demande aux élèves de passer un à un au tableau pour écrire "They made me do it" afin de trouver le coupable des dégâts... On y trouve déjà un plan supplémentaire du professeur Pomeroy regardant Donnie, insistant sur ses suspicions. Un autre rajout montre Cherita Chen aller au tableau et écrire, ainsi qu'un Donnie visiblement très inquiet. Le montage cinéma reprend alors lorsqu'il va lui-même au tableau.

vlcsnap-2011-09-07-18h50m10s0

vlcsnap-2011-09-07-18h58m03s148

La Conférence Parents-Professeurs - version intégrale (+0'20):

Peu de temps après, la séquence de la conférence réunissant parents et professeurs au sein du lycée est un peu rallongée. La scène commence plus tôt dans l'action, où un court passage inédit avant la conférence montre Miss Farmer distribuer des papiers aux parents d'élèves et serrant des mains, tout sourire. Mme Pomeroy s'approche d'elle et lui demande ce qu'elle fait. "De l'urine et des excréments flottaient dans mon bureau" lui dit-elle. Pomeroy lui répond "Parfaitement approprié" avant de s'en aller... La Director's Cut nous dévoile ici un peu mieux le conflit certain entre ces deux personnages.

vlcsnap_2011_09_09_11h21m33s98

vlcsnap_2011_09_09_11h21m47s241

Le Poème de Donnie - scène inédite (+1'10):

Après la scène de dialogue entre Donnie et Frank à travers le miroir... Une courte scène inédite nous dévoile le "Jour de la Poésie" au lycée. Donnie est au tableau et récite ses écrits concernant son "ami" Frank : "L'orage approche, dit Frank. Un orage qui engloutira tous les enfants. Moi seul peut les délivrer du royaume de la douleur. Moi seul peut les ramener chez eux. Je renverrais les monstres dans les profondeurs, là où nul ne peut les voir". Donnie va ensuite se rasseoir, et Mme Pomeroy lui demande qui est Frank. "Un lapin de deux mètres" lui répond Donnie avec sérieux, mais tout le monde se moque de lui. La nouvelle, Gretchen, lui jette un regard curieux.

vlcsnap-2011-09-21-08h39m20s83

vlcsnap_2011_09_09_11h26m25s162

vlcsnap_2011_09_09_11h25m54s166

vlcsnap_2011_09_09_11h26m30s7

Chapitre 1, l'Univers Tangant - scène inédite (+0'15):

Après la séquence où le professeur Monnitoff offre à Donnie le livre "La Philosophie du Voyage dans le Temps" par "Grand-Mère-la-Mort" Roberta Sparrow, à partir d'ici dans la Director's Cut l'évolution de l'histoire sera entrecoupée par les différents chapitres de ce livre. Ici nous avons le premier chapitre, "L'Univers Tangant", et le texte suivant : "Les incidents sont incroyablement rares lorsque le tissu de la quatrième dimension est corrompu. Si un univers tangant se produit, il sera hautement instable, ne soutenant la vie que pour une poignée de semaines. Eventuellement elle s'effondrera sur elle-même, formant un trou noir au sein de l'univers primaire, capable de détruire toute existence".

vlcsnap_2011_09_09_11h40m43s73

vlcsnap-2011-09-21-08h40m20s175

Le "Chemin" - version alternative :

Quelques temps après, la séquence où Donnie voit chez lui la projection dimensionnelle du "chemin" qu'emprunte sa famille et lui (dans la forme d'une sorte de ver d'eau géant) est montée différemment... Le passage où le père Darko se lève prendre une bière est montrée à vitesse normale dans la version cinéma, alors qu'ici la vitesse de mouvement est par moments accélérée. Le plan où l'on le voit se rasseoir est ici supprimé. Un gros plan de Donnie semblant perplexe est aussi manquant, ne laissant que des plans de lui où il est hilare. Il manque enfin le plan où le "ver géant" prend la forme d'un doigt pour indiquer à Donnie de le suivre.

vlcsnap_2011_09_09_11h59m06s84

Chapitre 2, Eau & Métal - scène inédite (+0'20):

Peu de temps après, nous avons une courte scène inédite où Donnie s'assoit en classe, à côté de Gretchen. Cette dernière lui fait remarquer qu'il a du sang sur le cou... Apparaît alors une sorte de filtre bleu sur l'image, faisant apparaître le chapitre 2 de la "Philosophie du Voyage dans le Temps", intitulé "Eau et Métal" et laissant apparaître le texte suivant : "L'eau et le métal sont les éléments clés pour le voyage dans le temps. L'eau est la barrière pour la construction de portails temporels, utilisés comme passerelle entre les univers du vortex tangeant". On y apprend donc que les éléments traversant les dimensions ne peuvent être faits que de métal.

vlcsnap_2011_09_13_18h49m03s161

vlcsnap_2011_09_13_18h49m16s76

vlcsnap_2011_09_13_18h49m26s179

Les Parents Darko au Restaurant - scène inédite (+0'45):

Juste après la scène où Donnie tente d'embrasser Gretchen... Une courte scène inédite montre les parents de Donnie manger au restaurant. Rose engage la conversation en reprenant les mots assez crus de Donnie envers Mme Farmer, et que cela aurait des conséquences. Au contraire, Eddie en est fier et pense acheter une mobylette à Donnie. "Je pense plutôt qu'on devrait s'acheter un divorce" rétorque Rose, avant que le couple n'éclate de rire.

vlcsnap_2011_09_13_19h01m10s36

vlcsnap_2011_09_13_19h01m39s70

Citrouilles - scène inédite (+0'40):

Juste après, nous avons ce court passage inédit où Donnie et sa soeur modèlent des citrouilles pour la fête d'Halloween. "Tu ne diras rien à maman" demande Donnie à sa soeur - ceci concernant ses médicaments qu'il ne prend plus - mais elle coupe court la conversation en lui demandant de lui montrer sa citrouille. Le travail de Donnie ressemble étrangement à son ami imaginaire le lapin... Elle le trouve effrayant. "Tu trouves ?" rétorque Donnie, étonné.

vlcsnap-2011-09-20-13h11m14s171

vlcsnap-2011-09-20-13h11m23s2

vlcsnap-2011-09-20-13h11m38s154

"Une hallucination diurne" - version intégrale (+0'10):

La séquence qui suit est légèrement rallongée dans la Director's Cut, celle où nous assistons à un montage parallèle entre les parents de Donnie chez sa psy et Donnie s'amusant à donner des coups de couteaux dans le reflet de son ami le lapin... Après les coups de couteaux que donne Donnie est rajouté un gros plan supplémentaire de l'oeil, qui reflète cette fois-ci des sortes de données informatiques accompagnées d'une main. Ce plan est rapidement suivit par l'insert d'une vague filmée au ralenti. L'impact de Frank dans l'esprit de Donnie se fait de plus en plus ressentir...

vlcsnap-2011-09-20-13h18m13s250

vlcsnap-2011-09-20-13h18m55s177

"Les Vivants Manipulés" - scène inédite (+0'30):

Juste après la scène chez le psy, nous avons une courte scène inédite où Donnie et Gretchen s'amusent dans une salle d'arcade, filmés dans un élégant ralenti. On entend subtilement leur dialogue : Donnie lui parle de ses visions, "C'est comme si ton cerveau te poussait à aller quelque part" lui dit-il... S'ensuit alors via un fondu image l'apparition d'un autre chapitre de la "Philosophie du Voyage dans le Temps" : "Chapitre 7 - les Vivants Manipulés... Les vivants manipulés feront absolument tout pour se sauver d'Oblivion". La caméra s'arrête sur le mot Oblivion, reprenant alors la scène de la salle d'arcade via un autre fondu image où Donnie révèle à Gretchen qu'il se réveille à chaque fois un peu plus loin de chez lui. La séquence finit par un gros plan du jeu vidéo sur lequel il joue, où sa voiture se crashe.

vlcsnap-2011-09-20-13h23m05s113

vlcsnap-2011-09-20-13h24m49s98

vlcsnap-2011-09-20-13h29m43s254

vlcsnap-2011-09-20-13h28m11s104

vlcsnap-2011-09-20-13h28m20s194

D'ailleurs, le raccord avec la séquence suivante ne se fait non plus avec un plan d'ensemble des élèves rentrant dans le lycée, mais par un plan large du lieu où Donnie s'était réveillé au début du film - raccord parfait avec les mots tout justes employés par Donnie.

vlcsnap-2011-09-20-13h32m14s230

La Conférence de Cunningham - version intégrale (+1'05):

Peu de temps après, la séquence de la conférence avec Jim Cunningham au lycée est assez rallongée. Le premier rajout est lorsque Cunningham commence à parler d'un jeune homme nommé Frank. Dès lors l'image se met à accélerer sous le regard incrédule de Donnie. "On est en train de voyager dans le temps" dit alors Donnie à Gretchen, mais cette dernière ne remarque visiblement rien.

vlcsnap-2011-09-20-13h45m15s98

vlcsnap-2011-09-20-13h45m29s252

Juste après, la séquence a été extrêmement bâclée dans la version cinéma où l'on ne voyait que les questions posées par les élèves. Mais ici la Director's Cut dévoile les réponses de Cunningham...

Lorsque la première élève se pleint de sa demi-soeur qui mange trop, Cunningham tente de clarifier les choses en se lançant dans un monologue sur la peur d'affronter le reflet de son propre ego, "nous contemplons le miroir alors qu'il faut savoir regarder à travers, dit-il, c'est comme cela que l'on pourra voir notre véritable beauté".

vlcsnap-2011-09-20-13h50m06s145

vlcsnap-2011-09-20-13h50m13s15

Alors que Cunningham demande à la fille de descendre l'accompagner, un autre élève se pose devant le micro et demande comment savoir ce qu'il deviendra plus tard. "Regarde au fond de toi, lui répond-t-il, trouve ce qui te fait ressentir de l'amour et fonce. Dans tes études, le sport, tes relations, va toujours vers l'amour". Cunningham finit par demander au jeune de le rejoindre aussi.

vlcsnap-2011-09-20-13h58m05s121

vlcsnap-2011-09-20-13h59m27s178

Un troisième élève plus jeune vient demander comment apprendre à sa battre... Cunningham lui rajoute, faussement contrarié, que la violence est un produit de la peur. "Apprends à t'aimer vraiment, lui dit-il, et le monde t'appartiendra".

Par la suite, le montage cinéma de la séquence reprend son cours normal.

vlcsnap-2011-09-20-14h01m18s14

vlcsnap-2011-09-20-14h03m52s12

"L'Artefact et le Vivant" - scène inédite (+1'15):

Peu de temps après, suite à la séquence où Donnie parle à Gretchen du livre écrit par Grand-Mère la Mort... Une scène inédite nous montre le duo aller sur la propriété de cette mystérieuse vieille femme. Donnie frappe à la porte, personne ne répond. Ils vont voir dans la boîte aux lettres pour une quelconque information, jusqu'à ce que Gretchen avertisse Donnie : Grand-Mère la Mort les observe au loin. Frank intervient alors en voix-off dans l'esprit de Donnie : "Envoie-lui une lettre".

vlcsnap-2011-09-20-20h26m36s36

vlcsnap-2011-09-20-20h27m14s159

vlcsnap-2011-09-20-20h27m39s156

vlcsnap-2011-09-20-20h27m33s87

S'ensuit un fondu image sur le chapitre 4 (et oui, c'est pas dans l'ordre) de la "Philosophie du Voyage dans le Temps", intitulé "L'Artefact & le Vivant". S'ensuit le texte suivant en surimpression avec les images de l'accident : "Les artefacts sont le premier signe de la formation d'un Univers Tangeant"... On devine qu'il s'agit de la turbine de l'avion.

vlcsnap-2011-09-20-20h27m54s51

vlcsnap-2011-09-20-20h28m14s251

Le Bannissement des Destructeurs - scène inédite (+0'55):

Un peu plus tard, après le passage où Donnie retourne voir le professeur Monnitoff à propos du livre de Grand-Mère la Mort... Une courte scène inédite montre une scène de classe. Le professeur Pomeroy montre à ses élèves un livre interdit dans le lycée, "Les Destructeurs" de Graham Greene, et leur annonce qu'elle les a tout de même commandé et qu'elle risque d'être virée sous peu. Elle distribue alors le livre qu'ils sont "censés" lire, "Watership Down" de Richard Adams. Lorsqu'elle s'approche de Donnie, elle lui souffle à l'oreille : "Peut-être que toi et Frank pourriez le lire ensemble".

vlcsnap-2011-09-20-20h48m12s193

vlcsnap-2011-09-20-20h48m22s39

vlcsnap-2011-09-20-20h49m46s111

"Le Récepteur Vivant" - scène inédite (+0'55):

Peu de temps après, suite à la scénette où Donnie regarde son calendrier du mois d'octobre... Nous assistons à l'ouverture d'un nouveau chapitre de la "Philosophie du Voyage dans le temps" : "Chapitre 6 - le Récepteur Vivant". Le texte "Le récepteur vivant est souvent bénéficiaire de pouvoirs issus de la Quatrième Dimension. Ceux-ci incluent une force accrue, télékinésie, contrôle de l'esprit, et l'abilité de manipuler le feu et l'eau". Ces mots sont accompagnés par des croquis du corps humain.

vlcsnap-2011-09-21-08h38m09s139

vlcsnap-2011-09-21-08h43m14s114

vlcsnap-2011-09-21-08h43m24s222

vlcsnap-2011-09-21-08h43m33s60

Sur le dernier croquis s'effectue alors un fondu image sur Donnie marchant sur un trottoir, filmé de profil. Il s'arrête sur un portefeuille posé par terre, Donnie le ramasse et y trouve la carte d'identité de Cunningham. Frank lui parle alors via voix-off : "Tu sais où il habite, désormais"... Donnie est devant sa maison.

On devine ici que Donnie est le fameux "récepteur vivant".

vlcsnap-2011-09-21-08h52m57s51

vlcsnap-2011-09-21-08h53m12s210

vlcsnap-2011-09-21-08h53m19s25

vlcsnap-2011-09-21-08h53m40s173

Donnie et Frank au Cinéma - version alternative :

Il faut noter un changement dans la célèbre séquence du cinéma... Le plan où l'écran se métamorphose pour dévoiler la maison de Cunningham est supprimé (voir le rajout précédent), au profit d'un autre gros plan inédit de l'oeil dans le quel reflète la tête de lapin, entouré de flammes.

vlcsnap-2011-09-21-09h40m17s39

"Le Mort Manipulé" - scène inédite (+0'25):

Peu de temps après, alors que Donnie vient d'incendier la maison de Cunningham... Un autre rajout montre le passage au chapitre 10 de la "Philosophie du Voyage dans le Temps" : "Le Mort Manipulé". Ce "mort manipulé" pourrait être Frank...

vlcsnap-2011-09-21-09h45m12s186

S'ensuit une courte scénette où Donnie et Gretchen se réveille en plein terrain vert, couchés sur un simple drap blanc. On devine qu'ils ont fait l'amour durant la nuit passée.

vlcsnap-2011-09-21-09h46m04s182

vlcsnap-2011-09-21-09h46m37s4

Père & Fils - scène inédite (+1'40):

Toute de suite après, nous avons une nouvelle scène inédite dévoilant une longue conversation entre Donnie et son père. Eddie commence à lui dire que sa soeur a été très triste qu'il ne vienne pas voir son spectacle, mais Donnie rétorque qu'il est cinglé. Son père tente de le convaincre qu'il ne l'est pas, qu'il doit être honnête même si les autres s'en moquent, que les gens ne valent pas la peine qu'on s'en soucie. "Ils font tous partie de la grande conspiration de la connerie, lui dit-il en riant, et ils ont peur d'une personne comme toi". Il dit à son fils de réponde "Fuck you !" à ces gens-là, déclenchant l'hilarité générale...

Une touchante conversation père/fils, dévoilant une personnalité du père totalement cachée dans la version cinéma.

vlcsnap-2011-09-21-09h53m31s52

vlcsnap-2011-09-21-09h54m23s50

vlcsnap-2011-09-21-09h55m20s106

vlcsnap-2011-09-21-09h56m00s1

vlcsnap-2011-09-21-09h56m36s108

Pomeroy évincée - version alternative :

Un peu plus tard dans le métrage... La séquence où Pomeroy est convoquée chez le principal du lycée est monté différemment, usant de prises différentes et raccourcie. La séquence est plus brève que dans la version cinéma, rendant l'intervention du principal beaucoup plus brutal, ignorant les questions du professeur.

vlcsnap-2011-09-21-10h10m51s211

vlcsnap-2011-09-21-10h11m01s60

Le passage qui suit est ici aussi montré dans une version alternative, lorsque Pomeroy sort à l'extérieur crier "Fuuuuuuck !!!!". Ici est utilisé une prise différente, le cri de Pomeroy étant beaucoup plus violent et désespéré. Le mouvement de caméra dévoile une Charita Chen bouche bée, alors que la prise cinéma la dévoilait en train de manger.

vlcsnap-2011-09-21-10h13m55s222

vlcsnap-2011-09-21-10h15m43s59

"Nous sommes des lapins, Donnie" - scène inédite (+2'00):

Un peu plus tard s'ensuit une longue scène inédite. Durant l'un des derniers cours de Pomeroy, celle-ci passe à ses élèves le film d'animation adapté du livre "Watership Down". Durant la diffusion, Gretchen s'inquiète de l'attitude bizarre de Donnie, l'air absent, tandis que Pomeroy regarde sa classe avec un air de nostalgie.

vlcsnap-2011-09-21-10h20m29s103

vlcsnap-2011-09-21-10h24m19s89

vlcsnap-2011-09-21-10h20m56s54

Une fois la diffusion terminée, Pomeroy demande à sa classe si les lapins croivent ce que dit le personnage de Fiver, question à laquelle Donnie répond violemment "Qu'est-ce qu'on s'en sout ?!". "Car nous sommes les lapins, Donnie" lui répond Pomeroy. Donnie rétorque de manière excessive, que les lapins ne valent pas la même chose que les Hommes. "Tout ce qui les intéresse, c'est niquer comme des malades !" dit-il. Sa haine progressive envers Frank se fait nettement ressentir... Gretchen intervient, disant qu'ils ne sont que le fruit du coeur d'un auteur auquel on doit s'intéresser. Pomeroy conclut la conversation en parlant de la place des lapins dans la narration, "c'est le Deus-Ex Machina qui les sauve" dit-elle.

Un intéressant travail réflexif entre fiction et cinématographie, renvoyant directement au rôle de Frank dans le récit de Donnie Darko.

vlcsnap-2011-09-21-10h21m40s214

vlcsnap-2011-09-21-10h31m22s201

vlcsnap-2011-09-21-10h34m02s40

vlcsnap-2011-09-21-10h34m14s127

vlcsnap-2011-09-21-10h34m22s244

vlcsnap-2011-09-21-10h35m17s2

Le Départ de Rose et Samantha - scène inédite (+0'45):

Un peu plus tard dans le métrage, une scène inédite montre le départ de la mère et la petite soeur de Donnie pour l'aéroport, direction Los Angeles pour le concours de danse de la petite Samantha. Donnie serre sa mère fort dans ses bras, lui disant qu'il n'est pas cinglé. Il embrasse aussi sa petite soeur, avant de regarder auprès d'Elizabeth le véhicule s'en aller au loin.

vlcsnap-2011-09-21-10h52m21s29

vlcsnap-2011-09-21-10h52m42s235

vlcsnap-2011-09-21-10h52m53s87

vlcsnap-2011-09-21-10h53m01s173

Donnie et Pomeroy - version alternative (+0'20) :

Tout de suite après, la séquence où Donnie et Pomeroy discutent dans une classe vide est différente dans cette Director's Cut, plus longue... Dans la version cinéma, la scène commence en plein milieu de leur conversation, Donnie demandant à sa professeur s'il doit dire aux autres élèves qu'elle est virée.

Ici dans la Director's Cut Donnie arrive dans la salle et voir que Pomeroy range ses affaires : elle lui annonce qu'elle est virée. "Conneries ! Vous êtes la plus compétente ici !" lui dit Donnie. Puis ce dernier remarque le mot "Porte Célée" sur le tableau, Pomeroy lui répond que ce mot est le mot le plus beau du monde selon un auteur. Une citation forte en sens face aux dimensions multiples et les portes qui les relient...

À noter que le titre "26 Octobre 1988 / 4 jours restants" avant la séquence est absente dans la Director's Cut.

vlcsnap-2011-09-21-10h59m27s190

vlcsnap-2011-09-21-10h59m35s3

vlcsnap-2011-09-21-11h00m49s240

vlcsnap-2011-09-21-11h03m23s219

vlcsnap-2011-09-21-11h02m17s71

Donnie chez le Psy - version intégrale (+0'50):

Un peu plus loin dans le film... La séquence où Donnie subit de violentes hallucinations chez sa psy dure plus longtemps. Après ses visions, ici la scène continue. La psy lui révèle que les médicaments qu'elle lui procurait ne sont que des placebos - des pillules remplies d'eau (ta-dam !). Elle lui dit aussi qu'il est un agnostique, "quelqu'un qui croit qu'il n'y a aucune preuve de l'existence de Dieu, mais qui ne nie pas la possibilité de cette existence". Donnie ne lui dit qu'un "au revoir, Mme Thurman" puis s'en va.

vlcsnap-2011-09-21-11h19m31s199

"Je vais à Harvard !" - version alternative :

La séquence qui suit, celle où Elizabeth dit à Donnie qu'elle est reçut à Harvard, est modifiée au niveau sonore : sans musique dans la version cinéma, ici dans la Director's Cut on entend en fond sonore (à la radio certainement) une chanson pop.

vlcsnap-2011-09-21-11h25m52s173

Fête d'Halloween - version alternative (+0'05) :

Juste après, la séquence où Donnie et Elizabeth organisent une fête d'Halloween chez eux est aussi modifiée au niveau sonore. Alors que l'on entendait une musique métal en fond sonore dans la version cinéma, ici dans la Director's Cut la musique disparaît au profit d'une nappe sonore froide et inquiétante, nous rapprochant plus de l'état d'esprit de Donnie.

vlcsnap-2011-09-21-11h32m02s36

Notons aussi le court insert d'un plan inédit montrant un ado sautant sur un trampoline derrière des invités qui se servent à boire à l'extérieur.

vlcsnap-2011-09-21-11h36m17s14

"Le Piège d'Assurance" - scène inédite (+0'10):

Au cours de la fête, nous avons l'insert d'un autre chapitre de la "Philosophie du Voyage dans le Temps" : "Chapitre 9 - le Piège d'Assurance"... Le texte qui suit dit "Le Mort Manipulé plaçera un Piège d'Assurance, le Récepteur Vivant devant à tout prix assurer le destin de l'humanité"... On sait désormais que Frank est le Mort Manipulé et que Donnie est son Récepteur Vivant.

Cette scène inédite précède tout juste l'arrivée de Gretchen à la fête - est-elle le fameux "piège d'assurance" ?

vlcsnap-2011-09-21-11h44m31s102

vlcsnap-2011-09-21-11h44m38s170

Fête d'Halloween (suite) - version alternative :

Un peu plus tard, le passage où Donnie et Gretchen descendent les escalier de la maison était accompagné en fond sonore d'une chanson pop. Ici dans la Director's Cut on entend à la place la chanson "The Killing Moon" de Echo & the Bunnymen, chanson qui ouvrait le film dans la version cinéma.

vlcsnap-2011-09-21-12h07m21s228

"Il faut y aller !" - version alternative (+0'05):

Un peu plus tard au coeur de la fête, dans la version cinéma Donnie plonge sa tête dans le "chemin" gluant de Gretchen, son visage se retrouvant déformé... Ici dans cette Director's Cut ce "passage" est remplacé par un nouveau gros plan de l'oeil, das lequel on aperçoit différentes choses vues précédemment dans le film (Bush à la TV, les images de l'incident, le lapin du film vu en classe, le jeu vidéo d'arcade...) : Donnie à reçu un nouvel ordre de la part de Frank. "Il faut y aller" criera-t-il à Gretchen qui l'a alors rejoint.

vlcsnap-2011-09-21-12h09m35s16

vlcsnap-2011-09-21-12h09m40s67

vlcsnap-2011-09-21-12h09m44s119

vlcsnap-2011-09-21-12h09m52s207

Chez Grand-Mère-la-Mort - version intégrale (+0'30):

Le climax du film chez Grand-Mère-la-Mort dure plus longtemps ici... Après que Donnie ait tiré sur le Frank du présent, la grand-mère s'approche tout doucement de lui. Elle lui murmure alors "La tempête approche, tu dois te dépêcher". Puis elle retourne chez elle.

vlcsnap-2011-09-21-12h26m19s85

vlcsnap-2011-09-21-12h26m58s226

"Je rentre chez moi" - version intégrale (+0'30):

Le raccord avec la séquence suivante, où Donnie ramène le corps de Gretchen, est ici faite par l'insertion rapide du plan large aperçu à l'ouverture du film.

vlcsnap-2011-09-21-12h28m54s105

Une fois Donnie rentré chez lui, on entraperçoit un autre court plan inédit montrant la télé allumé dans le salon de la maison, ne transmettant plus que du bruit... Symbole de la fin ?

vlcsnap-2011-09-21-12h29m17s77

Après que Donnie prenne la voiture dans laquelle il a posé le corps de Gretchen, on aperçoit un autre plan inédit intérieur le montrant en train de conduire.

vlcsnap-2011-09-21-12h34m24s74

S'ensuit un autre plan inédit, autre gros plan de l'oeil dans lequel on aperçoit le reflet d'une vague qui s'abat violemment sur une berge. On y entend en off "3, 2, 1, go".

vlcsnap-2011-09-21-12h38m53s208

Une fois sur le terrain vert, le travelling arrière où l'on voit Donnie posé sur le toit de sa voiture, disant "Je rentre chez moi" en riant, dure plus longtemps.

vlcsnap-2011-09-21-12h40m28s136

La Chute de la Turbine - version alternative :

Tout de suite après, alors que la turbine de l'avion est sur le point de traverser le portail... Tout le montage "flash-back" qui suit est ici montré d'une autre manière, à travers une forte manipulation visuelle presque futuriste à travers une sorte de quadrillage, des effets de lumière et des fenêtres "pop-up" de l'oeil.

Le raccord vers le retour vers le passé, sur le poster dans la chambre de Donnie (un grand oeil), n'en est que plus logique.

vlcsnap-2011-09-21-12h52m43s45

vlcsnap-2011-09-21-12h52m53s164

vlcsnap-2011-09-21-12h53m28s254

vlcsnap-2011-09-21-12h53m47s183

"Rêves" - scène inédite (+0'15):

La magnifique séquence des réveils appuyée par la chanson "Mad World" est ici amenée par la présentation du dernier chapitre de la "Philosophie du Voyage dans le Temps" : "Chapitre 12 - Rêves"... Le texte qui l'accompagne dit : "Lorsque les Manipulés se réveillent hors de son Voyage dans l'Univers Tangeant, ils sont souvent hantés par l'expérience dans leurs rêves. Beaucoup d'entre eux ne s'en souviennent pas"...

La scène des réveils qui suit devient alors nettement plus clair : tous ont entraperçus leur avenir dans leur sommeil, comme Donnie qui se donne la mort pour éviter la catastrophe à venir.

vlcsnap-2011-09-21-12h59m20s138

vlcsnap-2011-09-21-12h59m32s45

- CONCLUSION -

Avant tout, cette Director's Cut n'est peut-être pas la version à "découvrir", dans ce cas-là il est nettement conseillé de voir le film pour la première fois dans sa version cinéma. Car ce nouveau montage se veut beaucoup plus explicite que l'original, où les nouveaux indices sur le voyage temporel et la relation Donnie/Frank donnent des réponses beaucoup plus concrètes. Et c'est peut-être ce qui donnait du charme à la version cinéma, les nombreuses questions que l'on se posait... Ainsi certains fans peuvent peut-être être déçus par cette Director's Cut, comme d'autres peuvent être beaucoup plus satisfaits. Car malgré tout il faut l'avouer, cette nouvelle version est amplement supérieur au montage cinéma. Plusieurs personnages sont nettement plus développés et donc plus charismatiques (notamment Eddie, le père de Donnie, ou encore le professeur Pomeroy), le changement de chansons utilisées au début et à la fin du film nettement plus efficaces, et au gré des nombreux ajouts la narration gagne grandement en fluidité et en compréhension... Le mystère qui entourait la version cinéma se dissipe au profit d'une meilleure oeuvre filmique. À vous de voir quelle version est la plus appropriée.