Transformers_Dark_of_the_moon

Le site américain Ain't It Cool News vient de diffuser une première critique de TRANSFORMERS - DARK OF THE MOON, encore et toujours signé Michael Bay, suite à une projection test. Et le rédacteur, du nom de Capone, n'est pas avare en éloges ! Vous pouvez lire la critique plutôt dithyrambique ICI (en anglais) - attention aux spoilers -ou bien les quelques extraits choisis ci-dessous - sans spoilers :

"Je vais être franc, la façon dont mon cerveau fonctionne en ce moment après les images que j'ai vu, la destruction massive dont j'ai fait l'expérience, je ne peux pas dormir (...) Dark of the Moon est sûrement le meilleur épisode de la franchise de Michael Bay..."

"La dernière heure de ce chapitre m'a fait oublier de respirer, aucune seconde de repos, où Bay et ses robots en CGI déciment Chicago..."

"Je n'ai pas vu le film en 3D, probablement à cause de plusieurs effets visuels inachevés (...) Mais il y eut plusieurs passages où le potentiel de la 3D était vraiment clair (...) ça sera génial."

"Dark of the Moon démarre sur un excellent concept (...) En fait, d'après le film, toutes les opérations de la NASA sur la Lune étaient en fait des opérations d'investigation sur un vaisseau crashé..."

"La première heure et demie de Dark of the Moon se concentre essentiellement sur l'histoire (avec de brèves scènes de combat et de course-poursuite). C'est une histoire intéressante sur les Autobots et leur technologie perdue (...) On suit aussi dans la continuité les aventures de Sam Witwicky, qui est maintenant diplômé et qui cherche désespéremment un job. Il a une nouvelle copine (Rosie Huntigton-Whiteley) (...) Bay prend plaisir à filmer Rosie comme dans une pub pour Victorias's Secret..."

"Le scénario tente de nouvelles manières de placer les Transformers dans des phénomènes mondiaux, incluant le terrible accident de Tchernobyl..."

"Parlons des acteurs et de leurs performances. LaBeouf fait du LaBeouf, mais il semble particulièrement impliqué dans cet épisode. Huntington-Witheley est plutôt bonne ici, en tout cas bien meilleure que le fut Megan Fox car elle a au moins quelque chose à y faire (...) Frances McDormand joue la "hard ass" qui ne voit en Sam qu'un gamin qui joue avec des robots (...) Malkovich a un rôle largement gâché, mais toujours drôle, dans le rôle du boss d'une entreprise qui engage Sam pour un job..."

"Je remercierai les dieux du cinéma pour le rôle donné aux parents de Sam. Bien qu'ils nous tiennent hors de l'action sur certains passages, leur dimension comique est totalement absente, tout comme c'est le cas des petits robots - oui ils sont de retour, mais ils sont nettement adoucis..."

"Parlons de la destruction de Chicago. Ces scènes sont vraiment cool (...) il y apparaît que Bay a opté pour un sens beaucoup plus "pratique" que dans ses précédents films - il me semble que les seuls éléments digitaux étaient les robots (...) L'invasion de Chicago est aussi un passage terrifiant, car beaucoup de civils meurent... beaucoup, laissant derrière eux une tonne de vêtements et de squelettes (ça semble bizarre, mais c'est vraiment traumatisant)..." 

"Je dois l'admettre, je suis surpris par les efforts effectués pour ce film, dans ses performances et ses idées. Cet opus ose être sombre de temps en temps, ce qui comble un manque autrefois permanent chez le cinéma de Bay : l'émotion. Non vous ne devriez pas verser de larmes, mais vous serez touché par le sort réservé à certains personnages..."

TRANSFORMERS - DARK OF THE MOON sortira dans nos salles le 29 juin prochain, en 3D dans les salles équipées...