br_avatar_edition_collector_10333255hkrud

- AVATAR -

Boîtier

Amaray dans fourreau

Vidéo

MPEG-4 AVC, 1080p, 1:78

Audio

Anglais (DTS-HD Master Audio 5.1)

Français (DTS 5.1)

Suppléments

making-of "Filmer Avatar" (1h38)

documentaire "Un Message de Pandora" (20mn)

16 featurettes (1h32)

déconstruction de 17 séquences (1h05)

scènes coupées (1h07)

outils de production (1h24)

archives (scénario, encyclopédie, bandes annonces, etc.)

galeries d'images

bandes annonces...

avatar1

BR Image 5

Le sommet du format, à couper le souffle que ce soit pour les scènes live comme pour l'imagerie de synthèse. Le rendu du détail est tout bonnement énorme, qu'importe l'échelle des plans, et le rendu des couleurs est à la hauteur des jungles pandoriennes. Le tout est enveloppé d'une très légère couche argentique, empêchant l'artificialité de l'image qui échappe à tout défauts. Le symbole de la perfection.

http://p9.storage.canalblog.com/96/27/860688/64842813.png

BR Audio VO 5     BR Audio VF 3,5

La piste DTS-HD Master Audio 5.1 en VO à de quoi démonter votre home-cinéma, explosive et éblouissante de bouts en bouts. Rien à redire, l'immersion sonore y est totale, dans les détails comme la spatialisation... Quant à la VF, elle est réduite à du simple DTS 5.1, loin d'être honteuse car détaillée quand il le faut, mais elle ne vaut pas la piste VO.

https://p1.storage.canalblog.com/27/44/860688/64842836.png

BR Bonus 5

Il ne manque qu'un commentaire audio de Cameron himself, car sinon y'a rien à redire ! Les bonus sont généreux et complets.

On a d'abord un beau making-of d'1h40 qui nous dévoile dans les grandes lignes la complexité des coulisses du film, un poil auto-congratulatif mais passionnant. Il est accompagné d'un documentaire sur l'implication morale du cinéaste - un peu nombriliste mais sincère - ainsi qu'un gros lot de featurettes qui se centrent un peu plus précisémment sur différents domaines comme les créatures, la langue, la 3D, la musique ou le montage... Dans l'ensemble, les curieux en auront "largement" un plein ventre.

Autre morceau de taille : la déconstruction multi-angles interactive de 17 séquences, nous permettant de décortiquer le tournage des moments forts du film. Passionnant et immersif, les amateurs techniques seront comblés... À côté de ça, on nous offre pas moins d'1h de scènes coupées, pas forcément finalisées mais qui livre sa quantité de regrets sur un Avatar qu'on ne verra pas. Parfait pour compléter l'expérience.

Pour finir, une quantité ahurissante de matériel d'archives est proposé : des screen-tests des acteurs et des effets visuels au ébauches de scénario, en passant par d'énormes galeries d'images et des courts-métrages... Bref, un bijou de suppléments, où le mot "détail" prend tout son sens.